CE QUE J’APPELLE OUBLI

Adaptation de haut vol du texte de Laurent Mauvignier, par une référence du théatre de rue : Garniouze.

« Quand il est entré dans le supermarché, il s’est dirigé vers les bières. Il a ouvert une canette et il l’a bue. À quoi a-t-il pensé en étanchant sa soif, à qui, je ne le sais pas. Ce dont je suis certain, en revanche, c’est qu’entre le moment de son arrivée et celui où les vigiles l’ont arrêté, personne n’aurait imaginé qu’il n’en sortirait pas ».

Laurent Mauvignier, Ce que j’appelle oubli
©2011. Les Editions de Minuit

Garniouze était en résidence artistique en 2023, au Boulon. Nous sommes ravis d’accueillir ce spectacle qui donne une dimension inimaginable à un texte solide.